diflucan while on antibiotics

 

BOUAZIZI Marocaine installée à Rotterdam, Amel est désormais une habituée de Festimode Casablanca Fashion Week, qui l’a révélée au Maroc en 2008. Cette créatrice doublée d’une artiste reconnue au-delà de nos frontières, démarre ses études de stylisme en 1995 à la Minerva Academy de Groningen et poursuit sa formation à l’Académie des Beaux-arts Willem de Kooning à Rotterdam. Son approche de la mode en tant que support artistique se traduit entre autres par une présentation de «Clothing performance» au Piet Zwart Institute (centre d’études et de recherches en design), à Rotterdam en 2003. L’institut l’invite d’ailleurs régulièrement à son «Graduation Show» aux côtés d’artistes contemporains reconnus.

Cette boulimique de travail qui a également enseigné le stylisme à l’Artemis Fashion Academy, a un agenda tellement surbooké qu’un magazine hollandais l’a qualifié de «Contribution positive d’une femme méditerranéenne de seconde génération»… Avant-gardiste, elle puise son inspiration dans sa fascination pour le corps et explore la sculpture, la photographie et la vidéo d’art pour façonner ses vêtements. Elle conçoit d’ailleurs des tenues chargées de couches de tissu, tantôt imbriquées, tantôt surexposées, mais jamais surchargées, choisissant de travailler le motif, avec des imprimés surprenants, la forme, souvent géométrique, ou la matière.